"Plan de relance et déclinaison territoriale dans les Outre-mer " le CESE a adopté l'avis

Catégorie
Travaux et auditions
Date de publication
Chapeau

L'avis a été présenté par les rapporteurs Inès Bouchaut-ChoisyChristian Vernaudon du Groupe Outre-Mer et par Olivier Mugnier du Groupe Coopération au nom de la Délégation à l'Outre-mer présidée par Jean-Etienne Antoinette

Corps

En présence du Ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, le CESE a présenté des préconisations ambitieuses pour la déclinaison du plan gouvernemental France Relance sur les territoires d'Outre-mer.

Pour contrer la crise liée à une pandémie qui perdure, le plan de relance constitue une opportunité pour les territoires ultra-marins. 1,5 milliards d'euros leur seront alloués.
Il s'agit de changer de paradigme en agissant à la fois sur l'économie (industriels, entrepreneurs, acteurs du numérique, économie sociale et solidaire, agriculteurs, salariés...), sur les collectivités locales (financement dédié par territoire), mais aussi sur les populations (familles et jeunes : éducation, formation, lutte contre la pauvreté) mais aussi autour des axes essentiels de ces territoires : l'écologie, le tourisme et la culture.
Il s'agit de faire des collectivités ultramarines des laboratoires et des territoires du développement durable, de préservation de la biodiversité et de la résilience face au changement climatique.
 
Les collectivités locales ont un rôle essentiel dans ce déploiement pour le rendre efficient (finance, délais de paiement, mobilisation des parties prenantes...), et de nombreuses solutions d'ingénierie sont à mettre en oeuvre pour co-construire et réaliser ces projets. 
 
L'avis a été adopté à 177 voix pour et 14 abstentions.
 
Découvrez les 20 PRECONISATIONS
Téléchargez l'avis            Téléchargez la fiche de présentation

Ce nouvel avis de la Délégation est dans ligne de plusieurs travaux du CESE :

Pouvoir d’achat et cohésion sociale dans les Outre-mer : fractures et opportunités rapporté par Véronique Biarnaix-Roche et Joël Lobeau  (2020)

- L’accès aux services publics dans les Outre-mer rapporté par Michèle Chay et Sarah Mouhoussoune (2020)

Avant-projet de loi de programmation en faveur de l'égalité réelle Outre-mer rapporté par Christian Vernaudon (2016)

Stéphane Bijou, député européen :

Winiki Sage, Président de la Fédération des associations de protection de l'environnement de Polynésie française :

Olivier Kressmann, vice-président du MEDEF de Polynésie française :

Père Christophe, vicaire de la cathédrale de Papeete :

Dominique Vienne, président du CESER de La Réunion :

Sabrina Mathiot, Directrice de l’Union sociale pour l'habitat Outre-Mer :

À voir également