Accueil > Travaux > Saisines en cours > Entre transmettre et s'installer, l'avenir de l'agriculture !
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo
Date de la saisine 28/05/2019
Date du vote 15/04/2020
61%

Depuis le milieu des années 90, le nombre d’agricultrices et d’agriculteurs a baissé de moitié dans notre pays. Il ne reste aujourd'hui qu’environ 450 000 exploitations et 885 000 chefs d’exploitation, l’agriculture ne représentant plus que 8% de l’emploi en milieu rural.

Si ces dernières années ont vu l’émergence de nouveaux profils d’agricultrices et d’agriculteurs, on ne recense actuellement que 15 000 installations en moyenne chaque année, ce qui se traduit par un fort déséquilibre entre le nombre d’exploitations qui cessent leur activité et celui des repreneuses et des repreneurs.

Selon le ministère de l’Agriculture, seul un tiers d’agricultrices et d’agriculteurs partant à la retraite trouvera une ou un successeur, alors que d’ici 10 ans la moitié des exploitations sera à céder.

Cette situation représente une véritable problématique, au regard du rôle déterminant de l'agriculture ; vitalité des territoires, lutte contre le réchauffement climatique, préservation des ressources naturelles... etc.

Dans ce projet d'avis, après avoir identifié les causes des difficultés constatées et évalué l’efficacité des actions mises en œuvre pour y répondre, le CESE formulera des préconisations visant à favoriser l’installation de nouveaux agricultrices et agriculteurs ainsi que la transmission des exploitations.