Accueil > Travaux > Saisines en cours > Crise sanitaire et inégalités de genre
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo
Date de la saisine 01/12/2020
Date du vote 28/04/2021
33%
L’impact de la crise sanitaire actuelle sur notre modèle de société est d’une ampleur inédite et ses conséquences, déjà perceptibles ou à venir, sont non seulement sanitaires, mais également économiques, sociales, démocratiques et politiques.Tous les pans de la vie quotidienne de nos concitoyennes et concitoyens s’en trouvent d’ores et déjà affectés : organisation du travail, répartition des tâches domestiques, relations familiales et amicales, santé, culture, accès aux biens et services…
Les récents travaux de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité (DDFE) du CESE ont mis en lumière plusieurs facteurs d’inégalité accrus avec la Covid et les confinements induits :
 
- exposition au risque de contamination, effacement dans les médias & les instances de décisions gérant la crise ;
- inégalités de répartition des tâches ménagères et familiales  (garde des enfants, école à la maison, repas, soin des malades) ;
- augmentation des violences faites aux femmes (+1/3 des signalements constatés lors du confinement la 1ère semaine en mars) ;
- complication de l’accès aux droits sexuels et reproductifs ;
- vulnérabilité : 70 % des travailleuses sont pauvres, 82 % en emploi à temps partiel, 84% chargées de familles monoparentales.
 
La délégation aux droits des femmes et à l’égalité assure, dans le prolongement de ses derniers travaux, la préparation d'un projet d’avis qui analysera l’impact de la crise sanitaire sur la situation des femmes en France, et se concentre sur trois volets :
- Les conséquences sur la santé des femmes et leur bien-être (physique, psychique et psychologique), l’accès aux soins et aux droits sexuels et reproductifs ;
- Les conséquences sur la « charge mentale » des femmes, notamment du fait de leur implication dans les tâches domestiques et familiales conjuguée avec les effets du télétravail ;
- Les conséquences sur la situation économique et sociale des femmes, en considérant notamment le risque de précarité.
Ce projet d’avis aura enfin vocation à identifier les leviers pour lutter contre le creusement des inégalités entre femmes et hommes dans le contexte de crise sanitaire. La délégation aux droits des femmes et à l’égalité présentera ce projet d'avis en assemblée plénière avant la fin du mois d’avril 2021.

Auditions

Auditions

Auditions

Auditions