"Quelle place pour les jeunes dans la démocratie de demain ?" bilan de l'événement du 17 décembre 2019

Catégorie
Évènements
Date de publication
Chapeau

Cet évènement a été organisé par le groupe des organisations étudiantes et mouvements de jeunesse du CESE (FAGE, FFJ, JOC, MRJC, Scouts et Guides de France et UNEF). Il avait pour objectifs de présenter les propositions des organisations pour améliorer la place des jeunes dans la démocratie de demain mais aussi communiquer sur leur bilan au CESE et dans les CESER depuis leur entrée dans ces institutions.

  

Corps
 

Cette soirée a été ouverte par le Président du CESE Patrick Bernasconi puis le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse Gabriel Attal s’est exprimé. Ils ont tous les deux souligné le travail du groupe et des organisations dans ces institutions et ont témoigné leur volonté qu’elles y soient plus représentées à l’avenir. 

 

Présentation du bilan des organisations de jeunes au CESE et dans les CESER

Le groupe et les organisations qui le composent ont ensuite présenté leur bilan depuis leur entrée au CESE en 2010 et dans les CESER en 2013. S’ils.elles ne constituent que 2,1% des conseiller.ères CESE et 1,4% des conseiller.ères CESER, les 5 conseiller.ères CESE et 26 conseiller.ères CESER ont participé activement à la vie de ces Assemblées, en rapportant 18 travaux au CESE et 15 dans les CESER, mais aussi en contribuant régulièrement au travail des commissions et de la gouvernance de ces institutions.

 

Quelques exemples 

 

Dans les CESER

       

 

 

 

 

Présentation des propositions des organisations sur « Quelle place pour les jeunes dans la démocratie de demain ? »

Ces propositions sont organisées autour de 3 axes : renforcer l’éducation à la citoyenneté, faire évoluer le système démocratique et l’adapter aux réalités de vie des jeunes et favoriser l’engagement et la prise de responsabilités dans la société civile.

Les trois propositions principales sont :

  • Renforcer la place des lycéen.neset des étudiant.es dans les instances de direction des établissements. Par exemple : appliquer une gestion paritaire des CROUS
  • Faciliter l’accès au vote : permettre l’inscription sur les listes électorales jusqu’à 10 jours avant les scrutins, développer le vote par correspondance, délocaliser ponctuellement les bureaux d’inscription sur les listes électorales dans les lieux de vie des jeunes (universités, médiathèques, centres commerciaux, MJC…..). Lancer des expérimentations pour les prochaines élections municipales qui permettront ensuite de transposer règlementairement les évolutions positives.
  • Garantir 6 sièges aux organisations étudiantes et mouvements de jeunesseau CESE et dans chaque CESER en veillant à l’équilibre entre organisations étudiantes et mouvements de jeunesse

 

Intervention de Tom Chevalier, chargé de recherche CNRS à Arènes et chercheur associé à Sciences Po

Lors de son intervention, Tom Chevalier a analysé la place des jeunes dans la démocratie d’aujourd’hui, caractérisée par un nouveau rapport à la citoyenneté des jeunes et des nouvelles formes d’engagement. Il a ensuite décrit les différentes formes de démocratie (libérale, directe et sociale) et les enjeux qui leur sont liés. 

 

Retrouvez la présentation globale :