Accueil > Travaux > Saisines en cours > Étude sur la méthode d'analyse des controverses au sein du CESE
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo
Date de la saisine 10/03/2020
Date du vote à définir
33%

La Délégation à la prospective et à l'évaluation des politiques publiques (DPEPP) va réaliser une étude  sur la méthode d'analyse des controverses au sein du CESE.

Sera considérée dans cette étude comme une controverse, susceptible de donner lieu à analyse, toute question, option ou orientation de politique publique ayant des impacts économiques, sociaux ou environnementaux significatifs, faisant débat au sein de la société, et pour laquelle peuvent être envisagées deux ou plusieurs réponses alternatives.
 

L’analyse de controverse vise à décrire de façon précise et fidèle les arguments de toute nature présentés, et sourcés, en faveur ou en défaveur de chacune des options en présence, sans prendre parti au stade de cette analyse sur leur poids relatif et donc sur la décision à prendre. Il s’agit donc d'une étape préalable à celle de l’élaboration de compromis et de prise de décision sur la question posée.

Cette analyse des controverses à partir d’un examen en vraie grandeur sur un domaine particulier, les mobilités, permettra de définir une méthode d’analyse robuste utilisable ultérieurement pour les travaux du CESE.

Le document livrable en fin d’étude devra comporter les éléments de réponse méthodologique relatifs notamment aux questions suivantes :
- Comment définir précisément les questions auxquelles l’analyse devra répondre ?
- Comment conduire l’analyse ? : identification précise des options alternatives en présence ; nécessité ou non de faire appel à des éclairages externes (auditions) ; méthode de recherche et de mise en forme des arguments « pour » ou « contre » chaque option, à partir des sources existantes ; mise en forme d’un document final avec une synthèse globale de tous les arguments.
- Quels moyens matériels et humains sont nécessaires pour conduire l’analyse ? : répartition du travail entre les conseillères et conseillers membres de la formation de travail, l’administration du CESE, et le cas échéant l’appel à d’autres formations de travail du CESE
- Quel est le temps nécessaire à l’analyse, en fonction de la complexité de la question controversée examinée ?