Accueil > Travaux > Travaux adoptés > Le défi de l'insertion professionnelle des jeunes ultramarins

Le défi de l'insertion professionnelle des jeunes ultramarins

Rapporteur :

Adopté le : 11/02/2015 | Mandature : 2010-2015
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo
En maintenant une approche globale de la question de l’insertion professionnelle et sociale des jeunes ultramarins, en s’intéressant à leur scolarisation, du plus jeune âge jusqu’à l’enseignement supérieur, mais aussi à leurs activités associatives, culturelles et sportives ainsi qu’à leurs conditions d’insertion sur le marché du travail et dans la société, l’avis du CESE veut souligner les spécificités ultramarines et proposer un ensemble de préconisations dédiées aux jeunes ultramarins en vue de leur insertion. Le diagnostic a notamment établi des taux d’illettrisme et de décrochage scolaire élevés, des taux de chômage insupportables dans la plupart des territoires ultramarins et, dans une proportion importante, une jeunesse désemparée sur le chemin de la déshérence. Il est donc impératif et urgent d’agir en faveur de l’insertion professionnelle et sociale de ces jeunes qui constituent d’abord et avant tout l’avenir et la richesse de la France.
Type de saisine : Autosaisine
Descripteur Eurovoc : jeune travailleur, insertion professionnelle, chômage, enseignement supérieur

Désignation du rapporteur

Audition de M. Victorin LUREL, Ministre des Outre-mer

Audition de Jean-Claude BRIAULT, Ministre du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et de représentants de Conseils régionaux ultramarins insertions jeunes : Hugues Philippe RAMDINI (Guadeloupe), Bertrand GRONDIN (La Réunion) et Michel MONLOUIS-DEVA

Audition de M. Claude-Valentin MARIE, chercheur à l’Institut national des études démographiques (INED) puis de M. Ali MOUSSA, président de la commission formation et insertion du Conseil général de Mayotte

Auditions avec les recteurs et les vice-recteurs des académies ultramarines : Denis ROLLAND, Guyane ; André SIGANOS, Martinique ; Thierry TERRET, La Réunion ; François COUX, Mayotte ; Christian MESCAM, directeur 2nd degré vice-rectorat Wallis & Futuna

Table ronde avec : Mohamed ROCHDI, Président université La Réunion ; Antoine DELCROIX, Vice-Président du CEVU - UAG ; Laurent CHASSOT, Directeur centre universitaire Mayotte ; Éric CONTE, Président de l’UPF ; Gaël LAGADEC, Président de l’UNC

Auditions de MM. Franck HOARAU, président de l'AERP, Edwing LAUPEN, président de l'AJeG, Théo SIVILLON, représentant de la FAEPF et de Mme Sandra DESMETTRE, conseillère technique chargée de l'insertion dans l'emploi et de l'emploi jeunes et seniors

Audition de M. Darius LEPIERRE, gérant de la SARL West Indies Bâtiment et de Mmes Catherine BOIS-CABERTY, responsable du développement des ressources humaines et Laurence SAUPHANOR; directrice de la communication du groupe Bernard HAYOT

Début de l'examen, en première lecture, du projet d'étude

Suite et fin de l'examen, en première lecture, du projet d'étude

Début de l'examen, en deuxième lecture, du projet d'étude

Fin de l'examen, en seconde lecture, du projet d'étude et vote

Débat général autour du projet de plan de l'avant-projet d'avis

débat sur l'avant-projet d'avis et début de l'examen en première lecture

Examen, en deuxième lecture, et vote de l'avant-projet d'avis

Le défi de l'insertion professionnelle et sociale des jeunes ultramarins

Nombres de votants : 165
Total des voix pour : 165
Total des voix contre : 0
Total des abstentions : 0
Groupe Vote Déclaration Orateur
Groupe UNSA 1 voix pour Télécharger
Christine DUPUIS
Groupe UNAF 10 voix pour Télécharger
Christiane THERRY
Groupe des professions libérales 3 voix pour Télécharger
Bernard CAPDEVILLE
Groupe des personnalités qualifiées 32 voix pour Télécharger
Gérard ASCHIERI
Groupe de l'Outre-mer 11 voix pour Télécharger
Christian LÉDÉE
Groupe des Organisations étudiantes et mouvements de jeunesse 3 voix pour Télécharger
Claire GUICHET
Groupe de la mutualité 2 voix pour Télécharger
Groupe environnement et nature 13 voix pour Télécharger
Jacques BEALL
Groupe des entreprises 21 voix pour Télécharger
Patrick BERNASCONI
Groupe de la coopération 5 voix pour Télécharger
Marie L'ESTOILE (DE)
Groupe CGT-FO 11 voix pour Télécharger
Marie-Alice MÉDEUF-ANDRIEU
Groupe CFTC 3 voix pour
Groupe CGT 8 voix pour Télécharger
Pierrette CROSEMARIE
Groupe CFE-CGC 4 voix pour Télécharger
Michel LAMY
Groupe CFDT 13 voix pour Télécharger
Albert RITZENTHALER
Groupe des associations 6 voix pour Télécharger
Groupe de l'artisanat 8 voix pour Télécharger
Monique AMOROS
Groupe de l'agriculture 11 voix pour Télécharger
Pascal FEREY

Rechercher une publication

  • Revoir l'allocution de @ebareigts Sécrétaire d'état chargée des droits des femmes #stéréotypes https://t.co/vWlPSMLOfz Il y a 6 heures 18 min
  • Fin de la séance plénière et du #LT. Merci de votre intérêt ! RDV le 14 juin pour notre Rapport annuel sur l'état de la France en 2016 Il y a 6 heures 31 min
  • "Faire reculer tt ce qui fait obstacle à la visibilité des femmes ds l’espace public est pr moi une priorité absolue" conclut @laurossignol Il y a 6 heures 34 min
  • "Toutes les sphères du quotidien portent l’empreinte des schémas ancestraux de la domination masculine" @laurossignol @Min_FEDDF #directCESE Il y a 6 heures 37 min
  • RT @Min_FEDDF: Suivez le discours de clôture de @laurossignol en live au CESE -> https://t.co/GwqHMXNkUT https://t.co/fPIdgH2H61 Il y a 6 heures 38 min
  • "Le CESE a choisi son camp, si j’ose dire. Et je me réjouis que ce soit le camp du progrès contre celui de la réaction" @laurossignol Il y a 6 heures 39 min
  • Ne ps pouvoir nommer au féminin, c’est entretenir une conception rétrograde de la société @laurossignol @Min_FEDDF https://t.co/AU5YIatVot Il y a 6 heures 39 min
  • "Ne pas pouvoir nommer le féminin, c’est organiser l’invisibilité dc l’absence des femmes dans la sphère publique" @laurossignol @Min_FEDDF Il y a 6 heures 40 min
  • "La langue est un héritage mais aussi une matière vivante, qui doit s’adapter aux évolutions sociales" @laurossignol @Min_FEDDF #stéréotypes Il y a 6 heures 41 min
  • "L’Académie française a mis pas moins de 345 ans à accueillir une femme et n’en compte encore aujourd’hui que 5 sur 40" @laurossignol Il y a 6 heures 41 min