Accueil > Travaux > Saisines en cours > L'hôpital au service du droit à la santé
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo
Date de la saisine 14/04/2020
Date du vote 13/10/2020
63%
Depuis des années, les personnels, leurs représentants et les professionnels de santé dénoncent un manque de moyens pour remplir leur mission et la dégradation de leurs conditions de travail, appel relayé plus récemment par les mouvements de protestation et les pétitions demandant le maintien de services de proximité.
La pandémie de Covid19 met violemment en exergue cet état, outre un manque d’anticipation, la réduction des moyens de notre système de soin et de la recherche en santé et notamment le manque de personnels, de lits, de médicaments, de matériels.
 
Fort des constats formulés dans ses avis précédents sur les déserts médicaux, la saturation des urgences, la fin de vie, la crise des EHPAD et des autres établissements médico-sociaux, le CESE va dresser un état des lieux partagé de la situation actuelle de l’hôpital et des besoins de soin et de santé. Plusieurs axes seront étudiés : 
 
  • Le financement, l'équipement et la gouvernance
> Les conséquences des réformes sur le mode de financement et de gouvernance de l’hôpital (tarification à l’activité), son organisation interne, mais aussi la démocratie sanitaire avec notamment un point sur territoires métropolitains et ultramarins. Mais aussi l'équilibre essentiel entre les pratiques de médecine, la transversalité des pathologies, comment l’hôpital peut-il s’organiser pour dépasser les cloisonnements entre les différents acteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux ?   
> Les équipements : ressources, matériels, médicaments et la nécessité de relocaliser certaines fabrications stratégiques pour permettre au système de soin de fonctionner.
 
  • L'aspect humain au coeur de l'hôpital :
> Les patientes et patients : éducation, prévention, accès, parcours de soins, croissance des maladies chroniques dont les maladies psychiatriques, vieillissement de la population tout en garantissant l’égalité d’accès aux soins, la qualité voire l’excellence et la proximité
> Les personnels : recrutement, épuisement et perte de sens, conditions (effectif, matériel à disposition...).
 
Les pistes impliqueront de redéfinir les liens entre médecine hospitalière et médecine de ville, la réorganisation et la coordination entre le soin et la prise en charge médico-sociale, l'amélioration du maillage territorial de santé, l’adaptation de la prise en charge psychiatrique, pour mieux répondre aux nouveaux enjeux économiques, sociaux et environnementaux.
 
Pour cela, le CESE considèrera la parole citoyenne en traitant les éléments mis en exergue par les différentes pétitions, prendra en compte des points de vue de l’ensemble des parties prenantes via une plateforme citoyenne, de même que les expériences et travaux internationaux et des CESER. Cet avis, s’inscrivant dans les orientations stratégiques du CESE sur notamment l’impératif de cohésion sociale, présentera des préconisations devant aussi dessiner l’hôpital de demain et sa place dans le système de soin et de santé.