Accueil > Travaux > Travaux adoptés > Demain, la finance durable : comment accélérer la mutation du secteur financier vers une plus grande responsabilité sociale et environnementale ?

Demain, la finance durable : comment accélérer la mutation du secteur financier vers une plus grande responsabilité sociale et environnementale ?

Adopté le : 23/01/2019 | Mandature : 2015-2020
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo
Le constat est largement partagé : il nous faut d’urgence faire face à la double crise écologique et sociale que connaît la planète mais la politique de court-terme suivie par de nombreux acteurs financiers n’y est guère favorable. Pour y parvenir, il faut réorienter l’action de l’ensemble du secteur financier de façon à ce qu’il contribue davantage à construire un futur soutenable. Ce mouvement est déjà engagé à travers des approches d’investissement socialement responsable (ISR), de finance solidaire et de finance verte. Pour autant, les outils déployés (labels, notations, rapports, taxonomie, etc.) n’ont pas encore toujours la qualité et la fiabilité nécessaires pour donner confiance aux épargnants et aux acteurs financiers. De plus, si des progrès significatifs sont enregistrés du côté de la finance verte, la prise en compte des problématiques sociales, sociétales et de gouvernance semble peu avancée. Pour accélérer cette mutation, le CESE préconise d’adapter le cadre réglementaire en France et en Europe et de réorienter l’épargne vers des investissements socialement responsables de long-terme, via notamment des avantages fiscaux accordés aux produits labellisés ISR ou le soutien au financement ISR de projets territoriaux et des PME. Il préconise enfin de responsabiliser davantage les instances dirigeantes des entreprises financières sur ces sujets en y associant les IRP (institutions représentatives du personnel).
Type de saisine : Autosaisine
Descripteur Eurovoc : argent

9 heures 30 : audition de Mme Mireille MARTINI, Senior Research and advocacy officer à Finance Watch - 11 heures : audition de M. Pierre DUCRET, Contrôleur général et conseiller climat du groupe Caisse des Dépôts

Auditions de Mme Nathalie AUFAUVRE, directrice générale de la stabilité financière et des opérations accompagnée de M. Morgan DESPRES, chef du service d'études et de coordination sur la régulation financière à la Banque de France

Auditions conjointes de M. Jean-Louis BEFFA, président d'honneur de la Compagnie Saint Gobain et de M. Michel AGLIETTA, professeur émérite à l'Université Paris-Ouest et conseiller scientifique au CEPII et à France Stratégie

9h30: audition de M. Daniel EPRON, Vice-président de la Fédération nationale du Crédit agricole, accompagné de M. Pascal DELHEURE, Directeur général adjoint -11h: audition de M. Christian LABEYRIE, Directeur général adjoint et directeur financier de VINCI

Auditions de M. Gilles MOEC, chef économiste à la Bank of America Merrill Lynch, de M. Philippe GOUBEAULT, directeur financier de l'Agirc Arrco et de M. Christian CARREGA, directeur général de la PREFON et de la Commission grand public au FIR

9h30 : audition de M. Franck LACHAIZE, Directeur de Triodos Finance B.V. - 11 h00 : audition de M. Ugo BASSI, Direction générale de la stabilité financière, des services financiers et de l’union des marchés des capitaux à la Commission européenne

Audition de Julie ANSIDEI, conseillère stratégie - Direction régulation affaires internationales, accompagnée de Charles DESCAMPS, chargé portefeuille et référent RSE - Direction émetteurs et Roland HOFF, chargé portefeuille spécialiste gestion ISR - AMF

Audition de Fouad BENSEDDIK, directeur des méthodes et des relations institutionnelles de VIGEO-EIRIS

Audition de Elise CALAIS, sous-directrice responsabilité environnemnentale acteurs économiques - ministère de la transition écologique et solidaire accompagnée de Clément BULTHEEL et Aurélien GIRAULT, chargés de mission finance verte & finance responsable

Début de l'examen, en première lecture, de l'avant-projet d'avis

Suite et fin de l'examen, en première lecture, de l'avant-projet d'avis

Début de l'examen, en seconde lecture, de l'avant-projet d'avis

Demain, la finance durable : comment accélérer la mutation vers plus de responsabilité sociale et environnementale ?

Nombres de votants : 163
Total des voix pour : 107
Total des voix contre : 16
Total des abstentions : 40
Groupe Vote Déclaration Orateur
Groupe CFDT 15 voix pour Télécharger
Patricia BLANCARD
Groupe CFE-CGC 4 voix pour Télécharger
Véronique BIARNAIX-ROCHE
Groupe CFTC 4 voix pour Télécharger
Joseph THOUVENEL
Groupe CGT 12 voix contre Télécharger
Dominique MEYER
Groupe CGT-FO 7 abstentions Télécharger
Carole DESIANO
Groupe de la coopération 6 voix pour Télécharger
Véronique BLIN
Groupe des entreprises 19 abstentions Télécharger
Didier GARDINAL
Groupe environnement et nature 7 voix pour
4 abstentions
Télécharger
Hervé LE BOULER
Groupe des Organisations étudiantes et mouvements de jeunesse 4 voix pour Télécharger
Antoine DULIN
Groupe de l'Outre-mer 5 voix pour Télécharger
Inès BOUCHAUT-CHOISY
Groupe des personnalités qualifiées 26 voix pour
4 voix contre
5 abstentions
Télécharger
Frédéric BOCCARA
Groupe des professions libérales 3 voix pour Télécharger
Pierre LAFONT
Groupe UNAF 10 voix pour Télécharger
Patrick CHRETIEN
Groupe UNSA 3 voix pour Télécharger
Fanny ARAV
Groupe de la mutualité 2 voix pour Télécharger
Pascale VION
Groupe des associations 5 voix pour Delphine LALU
Groupe de l'artisanat 5 voix pour
2 abstentions
Télécharger
Christel TEYSSEDRE
Groupe de l'agriculture 8 voix pour
3 abstentions
Télécharger
Anne GAUTIER

Contenus associés

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6

Rechercher une publication