Le CESE rend hommage à Valéry Giscard d'Estaing

Catégorie
Éclairages
Date de publication
Chapeau

Le CESE souhaite rendre hommage au Président de la République, Valéry Giscard d'Estaing, décédé hier soir à l'âge de 94 ans.
Européen convaincu et réformateur, il avait plusieurs fois honoré de sa présence la 3e assemblée :

"A ce que vous êtes, c'est-à-dire les représentants les plus qualifiés
des activités et des forces économiques et sociales de notre pays.

Vos origines, vos conceptions sont différentes, mais vous avez en commun le volonté de mettre au service de l'intérêt public, la compétence et l'autorité que vous avez acquises chacun dans votre domaine."

Corps


Retour sur la vie de Valéry Giscard d'Estaing (1926-2020)
 

  • Une jeunesse marquée par un parcours d'études brillant et un fort engagement

Elève remarqué (école Gerson, lycée Janson-de-Sailly, Louis-le-Grand à Paris, puis École Polytechnique et enfin École Nationale d'Administration) et très jeune engagé (au sein de la 1ère armée française, sous les ordres du général de Lattre de Tassigny) dans la libération de la France pour laquelle il sera décoré.

  • Un nouveau terrain d'action, la politique 

Valéry Giscard d'Estaing rejoint l'administration des finances (Inspecteur des finances), il en deviendra Secrétaire d'État en janvier 1959 puis Ministre en 1962 (janvier-avril), Ministre des Finances et des Affaires économiques (avril-novembre), puis réintégré à l'Inspection des finances en 1966-1967. De 1969 à 1974 il est à nouveau nommé Ministre de l'Économie et des Finances

Il est en 1954 Directeur adjoint du cabinet d'Edgar Faure, président du Conseil, membre de la délégation française à la XIe session de l'Assemblée générale des Nations Unies (1956-1957), Président de la Fédération nationale des républicains indépendants (1966), Président de la commission des finances, de l'économie générale et du plan de l'Assemblée nationale (1967-1968), Président du conseil de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en 1970, Député européen (1989-1993) mais aussi engagé localement Député du Puy-de-Dôme (1956-1959; 1967-1969, 1962, 1984-1989), Conseiller général (1958-1974, 1982-1988), Président du Conseil régional d'Auvergne (1986-2004). Il clôture sa carrière politique en siégeant au Conseil Constitutionnel, dont il est membre de droit depuis la fin de son mandat présidentiel.
  • Troisième président de la Ve République
Il accède à la fonction de Président de la République (19 mai 1974-19 mai 1981) suite au décès de Georges Pompidou en 1974.
Son mandat est marqué notamment par l'abaissement du droit de vote à 18 ans, la dépénalisation de l'avortement, l’instauration du divorce par consentement mutuel, et l'élargissement du droit de saisine du Conseil constitutionnel.
  • Valéry Giscard d’Estaing et le Conseil
Il est venu de nombreuses fois au Conseil économique et social entre 1964 et 1981.

* En tant que ministre (1962-1966, 1973)
- 7 avril 1964 : allocution de Valéry Giscard d’Estaing alors Ministre des Finances et des Affaires économiques suite à la présentation du rapport du CESE "LA SITUATION ACTUELLE DU CRÉDIT À COURT TERME ET DU CRÉDIT À MOYEN TERME" par Georges LUTFALLA.
- 8 juillet 1964 : allocution de Valéry Giscard d’Estaing lors de la présentation par Jacques DUMONTIER du rapport "CONJONCTURE ÉCONOMIQUE AU PREMIER SEMESTRE 1964 - ÉTAT DE LA SITUATION ÉCONOMIQUE".
- 18 décembre 1973 : allocution de M. Valéry Giscard d’Estaing notamment à l'occasion de la création du changement d'heure pour répondre à l'adaptation nécessaire de la crise énergétique due au choc pétrolier, à la séance plénière dédiée à la présentation du rapport "CONJONCTURE ÉCONOMIQUE À LA FIN DU DEUXIÈME SEMESTRE 1973 - PRÉVISIONS ET POLITIQUE ÉCONOMIQUE", par Jacques Dumontier et André Malterre.
 
* puis en tant que Président de la République
- 18 octobre 1974 : Lettre adressée par M. Valéry Giscard d’Estaing à M. Gabriel Ventéjol lors de son élection à la présidence du Conseil économique et social.
- 18 octobre 1977 : Allocution de M. Valéry Giscard d’Estaing pour le 30e anniversaire du Conseil économique et social