Accueil > Travaux > Saisines en cours > Promouvoir le tourisme durable dans les Outre-mer
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo
Date de la saisine 08/03/2016
Date du vote à définir
53%

Alors que les Outre-mer bénéficient d’atouts très forts (biodiversité exceptionnelle, richesse culturelle et humaine, situation climatique et géographique, cadre sanitaire et sécuritaire favorable, infrastructures développées notamment publiques) faisant du tourisme un secteur structurant des économies locales, les territoires ultramarins rencontrent depuis plusieurs années des difficultés importantes qui remettent en cause leur modèle touristique actuel.

L’enjeu est le développement d’un tourisme durable, c’est- à-dire supportable à long terme sur le plan écologique, viable sur le plan économique et équitable sur le plan éthique et social pour les populations locales.

L’étude de la délégation dressera un état des lieux du tourisme sous toutes ses formes dans les différents territoires ultramarins, identifiera les principaux acteurs et leurs rôles respectifs, les dispositifs en place, afin de répondre aux principaux enjeux du tourisme durable dans une vision ambitieuse prenant en compte les problématiques de compétitivité, de dialogue social et de formation.

Cette étude pourra examiner les recommandations que le CESE avait élaborées sur le tourisme dans les Outre-mer dans deux précédents avis. Elle pourra aussi s’appuyer sur les conclusions des Assises du tourisme de 2014 au cours desquelles le gouvernement a pris 30 mesures concrètes afin de promouvoir le tourisme.

Elle pourra enfin tirer parti des 27 mesures pour 2020 en faveur des destinations d’Outre-mer annoncées en juillet 2015. Parmi ces mesures figure la nécessité de « prendre en compte les exigences du tourisme durable ». Les Nations-Unies ont décrété que 2017 serait l’année du tourisme durable. L’étude de la délégation à l’Outre-mer pourrait contribuer à la préparation de cette année internationale.


Désignation du/de la rapporteur.e du projet d’étude et discussion du programme d’auditions

Audition, sous forme de table ronde, des présidents des CESER ultramarins et institutions similaires ou de leur représentant

Audition de Mme Agnès ROMATET-ESPAGNE, directrice des entreprises, de l’économie internationale et de la promotion du tourisme au ministère des Affaires étrangères et du développement international (MAEDI)

Audition de Mme George PAU-LANGEVIN, ministre des Outre-mer

Auditions

Audition de M. Dominique MIRADA, Directeur des Outre-mer du groupe Caisse des dépôts (CDC)

Auditions de M. Mathieu BECHONNET, Vice-Président du GIE Tahiti Tourisme et de Mme Corinne JUILLET, Directrice-adjointe du GIE Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud

Audition de M. Vincent GOLLAIN, Directeur du département économie à l'Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Île-de-France (IAU-IDF), accompagné de M. Didier JANOT, de l’agence Horizon - Débat général autour du projet de plan du projet d'étude et examen

Auditions de M. François PARMANTIER, directeur adjoint du département Outre-mer de l'Agence française de développement (AFD) et de M. Laurent ANDUREU, chargé de mission tourisme chez CCI France

Débat général et début de l'examen, en première lecture, du projet d'étude

Fin de l'examen, en première lecture, du projet d'étude