Accueil > Toute l'actualité > Actualités > Note du 21 juin- le journal de bord de Françoise Vilain
Note du 21 juin- le journal de bord de Françoise Vilain
Relations internationales et coopération

Note du 21 juin- le journal de bord de Françoise Vilain

Suivez jour après jour le quatrième sommet de la terre

Tags :
 

Conseillère au CESE, membre du groupe des entreprises et rapporteur de l'avis " Rio+20 : un rendez-vous majeur pour l'avenir de la planète", Françoise Vilain suit la délégation française à Rio.

Carnet de bord du 21 juin :

"Dans son discours, le Président de la République française a hier regretté que la proposition de la France et de l'Europe de création d'une OME n'ait pas été retenue tout en reconnaissant certaines avancées concernant la gouvernance mondiale.
Il s'est par ailleurs réjoui de la très grande mobilisation de la société civile française pour préparer cette conférence et s'est félicité de sa reconnaissance maintenant effective dans la gouvernance mondiale.
Il a pris acte des engagements en matière de définition d'objectifs du développement durable et de définition d'une économie verte et équitable . Après son discours à la conférence, il a rejoint le Pavillon de la France pour rencontrer les délégations françaises.
Il nous a encouragé à regarder les points positifs et à poursuivre notre engagement . Il a annoncé une conférence environnementale pour septembre - et nous avons proposé qu'elle se tienne au CESE."

Carnet de bord du 20 juin :

"Il pleut sur Rio ... Il pleure un peu dans les cœurs L'ambiance festive du Sommet des peuples laisse la place aujourd' hui à la
négociation des Chefs d Etat.

Or les travaux préparatoires ont été plus difficiles que prévu et les Brésiliens se sont montrés très en retrait par rapport a ce qui était attendu !
Mais dans les coulisses on a des espoirs sur quelques avancées et il semble notamment possible que des décisions concernant l implication de la Société Civile dans la Gouvernance des Nations Unies soit en bonne voie

Par ailleurs, durant ces derniers jours , nous avons assisté a de très intéressants débats organisés dans de nombreux endroits qui ont témoigné d'un foisonnement considérable d'initiatives et de projets innovants ( la ville durable, la biodiversité , l éducation ..)dont l'objectif commun est bien de favoriser un developpement plus durable.
J ai participé , en tant que membre du CESE , a un plateau télé , aux cotés notamment, de Bettina Laville , fondatrice du Comite 21, et Cynthia Fleury, philosophe , sur l ' appel des femmes pour Rio+20 . J'ai évidemment valorisé la composition paritaire du CESE français !
Nous aurons cet après-midi, au Pavillon de La France, une rencontre avec le President de la République qui est un des rares chefs d'Etat du G8 présents à Rio !
A demain "

----

Carnet de bord du 19 juin :

"Je suis arrivée ce matin .....à 5heures ! Il est actuellement midi.
C est évidemment l'effervescence à Rio où le sommet des peuples a deja réuni plusieurs dizaines de milliers de personnes de la societe civile et porte beaucoup d'initiatives extrêmement intéressantes, vivantes et enthousiastes en matière de Developpement Durable. Cela contraste avec le pessimisme des négociateurs officiels qui craignent beaucoup de déception après les négociations.
En fait la première impression c est que Rio+20 est exactement aux antipodes de ce qui s est passé à Rio il y a 20 ans.

En 1992 les négociateurs avaient fait de grands pas sur le développent durable ,en imposant notamment le concept,mais ce dans l'indifférence totale Aujourd'hui la prise de conscience est réelle , et la Société civile la porte ici de manière très visible et la négociation risque, elle, de piétiner...
Mais attendons demain !
"  

Tout au long de la semaine, suivez l'actualité de Rio+20 sur le site du CESE, avec le journal de bord de Françoise Vilain, le programme du Pavilllon France et sur Twitter en utilisant le hashtag  !

Autres membres du CESE également en ce moment au quatrième Sommet de la Terre:

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo

Commentaires

Point de vue de la CFDT

La CFDT, très présente au sommet RIO +20 au travers des nombreux événements de la société civile, tire les premiers enseignements du sommet de la terre .
La société civile - syndicats, ONG - a démontre sa capacité à organiser des débats et à faire des propositions ambitieuses en direction des gouvernements.

Pour la CFDT, le texte final est très en retrait par rapport aux attentes de la société civile, même si des avancées sont à noter, notamment sur le travail décent et le socle de protection sociale, avec les reprise des revendications de la Confédération syndicale internationale.

En revanche, au niveau environnemental, le texte ne va pas plus loin que les engagements de Rio 1992. Ce sommet réuni en pleine crise mondiale a mis en lumière :

la perte d’influence d’une Europe, certes unie, mais affaiblie par les déficits de ses États membres ;
le choix des pays émergents de maintenir un modèle de croissance renvoyant pour le moment les préoccupations environnementales au second plan.
L'absence de resultats significatifs pose la question de l'efficacité du sytème Onusien acteul et plus largement du multilateralisme fonctionnant selon la règle de l'unanimié.

Globalement, la CFDT estime que les questions majeures des interdépendances et des responsabilités universelles ne reçoivent pas de réponses appropriées.

Christophe QUAREZ, membre du groupe CFDT au CESE, membre de la section des affaires européennes et internationales
http://www.lecese.fr/membre/christophe-quarez

Archives