Le CESE a rendu son rapport annuel sur l'Etat de la France en 2015

Catégorie
Vie de l'assemblée
Date de publication
Sous-titre
Séance plénière du 23 septembre
Chapeau

Rapport présenté par M. Daniel-Julien Noël au nom de la section de l’économie et des finances 

Corps

Le début de l’année 2015 aura révélé un monde multipolaire dans lequel la France est en recherche de sécurité, de stabilité et de certitudes et, dans ce contexte, les principaux constats effectués dans le rapport annuel de 2014 demeurent :

  • une croissance atone, entretenue par des politiques de rigueur qui, menées dans tous les pays européens, conduisent à la stagnation économique, alors même que les banques centrales alimentent les marchés de capitaux en liquidités à des taux voisins de zéro et dans des quantités sans précédent en temps de paix ;
  • une impuissance des politiques publiques à lutter efficacement contre le chômage ;
  • un risque persistant de déflation ;
  • un sentiment d’effritement de la cohésion sociale, se traduisant notamment par le malaise des classes moyennes et l’accroissement des inégalités ;
  • des défis écologiques colossaux, que mettra en lumière la conférence des parties signataires de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) de la fin de l’année.

Ces fragilités ne rendent que plus impressionnant le mouvement qui a émergé après les tragiques événements de janvier, et qui, avec le recul, doit aussi s’analyser en un désir de vivre au sein d’une société apaisée, et dans un sursaut visant à exorciser les thèses des déclinistes et le pessimisme ambiant. Mais il ne doit pas non plus faire oublier que, dans les territoires de la République, des populations ne se sont pas reconnues dans ce sursaut.

Cependant, dans un contexte marqué par des débats sur la stagnation séculaire, qui tendent à amoindrir le volontarisme de la nation, ou sur la désillusion vis-à-vis du politique et la montée des individualismes, le mouvement du 11 janvier en France, comme les résultats des élections législatives en Grèce, marquent, à des degrés divers bien sûr, une volonté renouvelée des citoyens pour prendre en main leur destin autour de valeurs fondamentales qu’ils sont prêts à défendre. C’est ce sursaut citoyen et solidaire qui peut servir de boussole pour les choix économiques et politiques qui semblent inéluctables en cette année 2015.

Le pacte économique social et citoyen en mettant à l’ordre du jour un « mieux vivre ensemble » a pour corollaire des orientations nouvelles, des choix économiques et sociaux, des investissements et des services offerts aux citoyens.

  • Orienter la croissance vers le développement durable, des services qui améliorent la vie des citoyens,
  • Organiser une répartition plus équitables des richesses et une solidarité plus affirmée encore

participent de cette orientation nouvelle.

Le rapport est adopté. Résultats du vote : 151 votes pour, 2 contre et 3 abstentions sur 156 votants

Daniel-Julien Noël est avocat et président de la Chambre nationale des Professions libérales (CNPL). Il siège au CESE au CESE où il représente le groupe des professions libérales. 

Ci-dessous, une présentation synthétique du Rapport annuel sur l'état de la France 2015 sous forme d'infographies :

À voir également

interview de Vladimir PASSERON (INSEE)
Catégorie
Travaux et auditions
Questions à Frédéric LERAIS (IRES)
Catégorie
Travaux et auditions
Questions à Xavier TIMBEAU (OFCE)
Catégorie
Travaux et auditions