Le financement des investissements nécessaires pour l'avenir : enjeux et déclinaisons

Catégorie
Travaux et auditions
Date de publication
Formation de travail liée :
Chapeau

Redonner confiance, ouvrir des perspectives d'avenir, se projeter, sont autant d’étapes vitales pour relancer notre économie.

La section de l'économie et des finances du CESE se saisit du sujet en établissant un rappel des mesures engagées dans le cadre des différents plans (plan d’urgence et de relance français, plan vert et de relance européens), en les plaçant dans la continuité de dispositifs existants pour dresser un état des lieux. Partant de cet état des lieux, une analyse des enjeux permettra d’identifier les risques et les éléments clés de succès couvrant de nombreux aspects : modalités et conditionnalités des financements, fiscalité, coordination entre acteurs, emploi (formation, maintien, création), horizon temporel et territorialité. 
Ces enjeux et écueils seront illustrés à travers les filières hydrogène et immobilier, conjuguant des analyses conjoncturelles et structurelles à court, moyen et long termes.
Corps
L'HYDROGENE VERT : UNE FILIERE A DEVELOPPER
Quels sont les montants et les modalités d’investissements de rupture à prioriser en matière énergétique ? Quel est le coût actuel et prévisionnel de l’énergie qui permettrait d’améliorer l’indépendance énergétique de la France ?
Sans exclure d’autres hypothèses (éthanol, bio méthane, etc.), l'hydrogène représente tant au niveau européen qu'au niveau national, un enjeu  d'avenir porteur de croissance pour l'économie française en ce qu'elle répond à plusieurs objectifs :
- favoriser la transition écologique ;
- participer de l'indépendance énergétique de la France et de nos territoires ;
- réindustrialiser notre économie ;
- favoriser le maintien et la création d'emplois au travers de formations adaptées.
S’inscrivant dans une démarche sociale et écologique, le développement de cette filière déclenchera un cercle vertueux porteur d'effets positifs pour tous : entreprise, salariés et citoyens.
 
L'IMMOBILIER : UN SECTEUR A RELANCER ET A MODERNISER EN FAVORISANT LA TRANSITION ECOLOGIQUE
Au coeur de notre quotidien, l’immobilier interagit avec les secteurs du commerces et de l'artisanat, les ménages, l'habitat, les éco-quartiers, l'aménagement du territoire. Aujourd'hui, il s'inscrit également dans la transition écologique et la fiscalité, et plus récemment avec la crise sanitaire, résonne avec le télétravail et la (re)localisation industrielle. Comment initier un écosystème de l’immobilier associant les TPE, PME, ETI, artisanat et grandes entreprises mais également les intervenants du monde mutualiste et associatif concernés ?
 
Pour conclure, le projet d'avis de la section sur le développement de filières particulièrement stratégiques, l'hydrogène et l'immobilier, sera  traité principalement sous l’angle du financement et des dispositifs fiscaux et a pour ambition de proposer des solutions concrètes, de redonner une perspective de développement durable et de justice sociale dans une vision de long terme positive, constructive et prenant en compte les attentes des territoires.

À voir également