Collapsologie - Conférence de Pablo Servigne au CESE

Catégorie
Évènements
Date de publication
Chapeau

Risque climatique, instabilité économique, effondrement de la biodiversité, pics de production de ressources fossiles, croissance démographique et instabilité démocratique sont autant de réalités désormais bien documentées par la littérature scientifique. Le caractère exponentiel de ces perturbations et leur combinaison font peser des inquiétudes sur la résilience de notre civilisation thermo-industrielle. Celle-ci risque-t-elle de s’effondrer avant la moitié du siècle en cours ?

Corps

C’est à cette question que tente de répondre la «collapsologie», discipline pluridisciplinaire en plein essor au point qu’Edouard Philippe, en juillet dernier 2018, s’est dit «obsédé» par cette question de l’effondrement de la civilisation et que de grands médias tels que 20 Minutes, France Culture, Géo, Le Monde et Télérama relayent les thèses proposées par la collapsologie.

Ce sujet prend donc de l’ampleur dans la société civile. Il fait l’objet d’intérêts et de débats au sein des ONG, a engendré la création de nombreux groupes sur les réseaux sociaux et de réflexions dans des think tanks. Compte-tenu du rôle du CESE, qui doit éclairer les décisions du gouvernement, il semblait important de porter à la connaissance des conseillères, des conseillers et des organisations représentées l’existence de cette discipline, de ses principales thèses, de la mettre en débat et de considérer ses apports potentiels en matière d’éclairage pour le futur.
C’est dans ce cadre que le Groupe Environnement et Nature du CESE a organisé une conférence de l’auteur et chercheur indépendant Pablo Servigne, spécialiste de l’effondrement et de la résilience.
Animée par Pascal Mayol, expert associé au conseil scientifique de la fondation Nicolas Hulot, cette conférence s’est tenue le 15 janvier 2019 au CESE, en présence d’une cinquantaine de conseillers et de personnalités extérieures.