Accueil > Travaux > Saisines en cours > Contribution du dialogue sciences-société au développement d’une recherche à même de répondre aux enjeux climatiques post COP 21
Contribution du dialogue sciences-société au développement d’une recherche à même de répondre aux enjeux climatiques post COP 21

Contribution du dialogue sciences-société au développement d’une recherche à même de répondre aux enjeux climatiques post COP 21

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo
Date de la saisine 12/04/2016
Date du vote 11/10/2017
91%
Le dialogue sciences-société consiste non seulement à envisager toutes les formes possibles de diffusion de la culture scientifique, et à permettre l’examen croisé par les différents acteurs de ses données et conclusions, mais aussi à accepter des formes de coconstruction des orientations de la recherche, sans distinction discriminante entre recherche fondamentale et recherche appliquée.
 
La mise en œuvre de trajectoires d’émissions de gaz à effet de serre compatibles avec l’objectif 2°C requiert une amplification des efforts de recherche et d’innovation dans les technologies et dans les usages, déjà entrepris entre Paris et Copenhague. L'avis du CESE sur « L’éducation à l’environnement et au développement durable tout au long de la vie, pour la transition écologique » datant de 2013 allait déjà dans ce sens.
 
Dans cette continuité, la section de l'Environnement s'attachera à analyser l’organisation de cet effort largement interdisciplinaire. Il convient d’inventer les modes et les lieux d’interactions et de dialogue entre sciences et société ; de stimuler la participation citoyenne
et celle de la société civile au sens large, en vue d’une véritable prise en compte des enjeux liés à la lutte contre le réchauffement climatique et à l’adaptation. 

Présentation du programme d'auditions

Auditions de M. Lionel LARQUE, délégué général de l'Alliance sciences sociétés (ALLISS) et de M. Ronan DANTEC, sénateur

Audition de Jean-Paul VANDERLINDEN, directeur de laboratoire cultures, environnement, arctique, représentations, climat (CEARC)

Auditions de M. Hervé le TREUT, climatologue, directeur de l'Institut Pierre-Simon-Laplace et de Mme Laurence TUBIANA, directrice générale de la Fondation européenne pour le climat

Auditions de M. Jean-Yves LE DEAUT, député, président de l'OPECST et de M. Denis SALLES, directeur de recherches sociologie à l'IRSTEA, président du Conseil scientifique (CS) du programme de gestion et impacts du changement climatique (GICC)

Début de l'examen de l'avant-projet d'avis