Monde d’après : que retenir des consultations citoyennes et des attentes des Français ?

Date
Publié le 09/07/2020
Description

Dans le cadre de la mission confiée par le Président de la République au Président du CESE pour identifier les priorités et les préoccupations des Français dans l’après crise sanitaire, le Conseil, avec l’appui de la DITP, a demandé au cabinet Roland Berger de réaliser une synthèse des contributions des plateformes. Ces plus de 300,000 contributions exprimées par les Français ont été formulées sur les nombreuses plateformes de consultation citoyenne ayant émergé pendant la crise, à l’initiative d’associations (Croix Rouge, WWF…), d’acteurs du digital (Make.org, Bluenove, Recovery), d’entreprises engagées (Groupe SOS) ou de personnalités politiques (par exemple la consultation « Le Jour d’après » portée par 60 parlementaires). Elles ont permis d’alimenter la contribution du CESE, contribution collective de toutes ses formations de travail, des groupes et des organisations, une contribution permettant ainsi une vision plus globale de la société civile.

A quelques jours de l’intervention, le 14 juillet prochain, du Président de la République pour préciser les contours du « nouveau chemin » qu’il souhaite tracer, le CESE rend publics les principaux enseignements de ces consultations. Ce travail constitue par ailleurs la première pierre de la future mission du Conseil de « carrefour des consultations publiques », telle que prévue dans sa réforme présentée le 7 juillet dernier lors du premier Conseil du ministre du gouvernement de Jean Castex.

6 enjeux prioritaires pour les Français selon cette synthèse :

La prise en compte concrète des défis écologiques et environnementaux :
La préservation de l'environnement ressort comme le principal enjeu du corpus avec 3 priorités identifiées : la réduction des volumes de déchets et de leur impact en favorisant le recyclage ; la réduction des émissions polluantes notamment en mettant en place des mesures portant sur les transports et le logement ; et la protection du vivant manifestée par un appel à la mutation du vivant et à la protection des écosytèmes.

La transformation des modes de consommation et de production :
Ce désir de transformation, ayant suscité une très forte adhésion, se focalise particulièrement sur 4 propositions : la promotion d’une consommation locale et raisonnée, gage de qualité ainsi que de sécurité sanitaire et alimentaire ; la transition vers une agriculture alternative et plus responsable possible grâce à des mesures d’ordre restrictif et incitatif ; la relocalisation d’industries stratégiques ou essentielles ; et la nécessaire évolution des comportements individuels vers davantage de sobriété et de responsabilisation (particulièrement des producteurs et distributeurs).

L'évolution du modèle économique pour le rendre plus soutenable et résilient :
Manifeste, l’attente d’une évolution du modèle économique est structurée autour de trois leviers dans les attentes des Français : l’intégration d’objectifs environnementaux par la sphère économique ; l’intégration d’objectifs de responsabilité et de justice sociale dans les politiques publique et la vie des entreprises ; une considération accrue en faveur des métiers dits essentiels (agriculteurs, éboueurs, livreurs…)

L'augmentation des efforts en faveur de l'éducation et de la formation :
Nécessaires pour façonner la société et servir des causes environnementales et sociales, ces efforts doivent, selon les contributeurs, s’articuler autour : de l’éducation et de la formation des jeunes ; d’une plus grande sensibilisation à la cause environnementale dans l’orientation de l’éducation.

Le soutien apporté au système de santé :
Les participants invitent également à un soutien plus important au système de santé, celui-ci doit se caractériser selon eux par deux lignes directrices : l’augmentation de l’attractivité des métiers de santé ; ainsi que celle des moyens accordés aux hôpitaux.

Le fonctionnement démocratique et la place du citoyen :
Enfin, une demande de renforcement de la place du citoyen dans le fonctionnement démocratique est formulée par deux idées principales : une place plus importante

Fichier joint
@lecese
 - 
2 jours 21 heures
RT @FSivignon: Beaucoup d’enthousiasme et des débats fructueux avec le groupe @assos_cese @lecese Les préoccupations sociales environnement…
@lecese
 - 
3 jours 18 heures
RT @oliviagregoire: Une rencontre riche en idées et projets avec @ThierryBeaudet qui porte aujourd’hui les valeurs de l’ESS au plus haut ni…
@lecese
 - 
3 jours 22 heures
RT @ThierryBeaudet: Merci Madame la Ministre @s_cluzel pour cet échange constructif. Oui, la mandature qui s'ouvre au #CESE sera résolument…