L’UCESIF réunit les CES francophones à Niamey sur le thème de la protection sociale

Catégorie
Relations internationales et coopération
Date de publication
Chapeau
Les 19 et 20 septembre derniers, l’Union des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions similaires des Etats et gouvernements membres de la Francophonie (UCESIF) a organisé à Niamey un colloque sur « la mise en œuvre des socles de protection sociale universelle : succès  et difficultés », inauguré par le Premier ministre nigérien, M. Brigi Rafini. M. Bernard Capdeville y représentait le CESE et a modéré l’une des sessions.
Corps
Y ont participé la Ministre des Affaires Sociales, de l’Action Humanitaire, et de la Solidarité du Congo, le Vice-ministre du Genre et de la Protection sociale du Ghana, 9 délégations de CES membres de la Francophonie dont plusieurs emmenées par leurs présidents,  une centaine de hauts fonctionnaires d’administrations africaines chargés de la protection sociale, et plusieurs organismes internationaux (BIT, OMS, PNUD, PNUP, FAO, IADEP).
Les intervenants se sont attachés à porter des propositions concrètes, suscitant des échanges denses pendant deux jours.
La thématique de la mise en œuvre des socles de protection sociale a ainsi été décortiquée sous ses différents aspects, particulièrement complexes dans une sous-région où le manque de ressources, l’instabilité politique et l’extrême pauvreté appellent des mécanismes de solidarité nationale novateurs et efficaces, portés par la volonté politique.
Les nombreux témoignages ont démontré qu’il était possible d’assurer un minimum de protection pour tous, même avec peu de ressources.  Car comme disait Juan Somavia, ancien directeur général du BIT, " le monde ne manque pas de ressources pour éradiquer la pauvreté, il manque des vraies priorités". 

Tags :