Débat sur la lutte contre les stéréotypes sexistes.

Catégorie
Vie de l'assemblée
Date de publication
Sous-titre
Revoir l'intégralité des débats
Chapeau

Alors que la parole publique tente à se libérer sur les agressions et les harcèlements sexuels dont sont victimes de nombreuses femmes, le CESE a consacré sa séance plénière du 25 mai à un débat sur la place du masculin et du féminin dans la langue et sur les stéréotypes sexués, en présence des ministres Laurence Rossignol et Ericka Bareigts. 

Corps

Les stéréotypes, terreau du sexisme, sont profondément ancrés dans notre société et s’expriment dans le langage et la grammaire. Laissant à penser que le sexe déterminerait des comportements et serait à l’origine de traits psychologiques particuliers, ils génèrent des inégalités et des violences faites aux femmes.

Claudie Baudino, politologue spécialiste des rapports entre genre et sexe dans la langue met en évidence les enjeux politiques des usages linguistiques, qui reflètent notre façon de voir le monde.

Brigitte Grésy, secrétaire générale du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle évoque la communication institutionnelle encore trop souvent marquée par les stéréotypes de sexe.

La plénière est ponctuée de films sur les stéréotypes réalisés dans le cadre du Festival international du très court métrage sélectionnés dans la catégorie « Paroles de femmes ». A travers cet événement, le CESE, assemblée la plus paritaire de la République française, rappelle son engagement et sa mobilisation pour avancer vers une égalité réelle entre les femmes et les hommes.