Filières stratégiques le CESE a adopté son avis

Catégorie
Éclairages
Date de publication
Chapeau

La séance plénière du 13 janvier était consacrée aux filières stratégiques.

Avec la présence exceptionnelle de François Bayrou, Haut-Commissaire au Plan (HCP).

Corps

Les rapporteurs de l'avis Filières stratégiques : définir et mettre en oeuvre les priorités sont Marie-Claire Cailletaud (présidente du groupe CGT) et Frédéric Grivot (groupe des entreprises), pour la section des activités économiques, présidée par Delphine Lalu (groupe des associations).

 

 
La crise sanitaire a mis en lumière les sujets d’indépendance, de souveraineté, de maîtrise et donc de filières stratégiques. Si ces dernières ont été définies à plusieurs reprises, il convient aujourd’hui de réexaminer ces choix.
L'avis étudie la manière de définir des critères permettant de qualifier une filière de «stratégique» et de définir leur mise en œuvre. 
Le CESE fixe quatre objectifs aux filières :
  • renforcer la souveraineté économique ; 
  • avoir des filières répondant aux besoins économiques, sociaux, sanitaires et ainsi qu'aux impératifs environnementaux ;
  • mettre les filières industrielles dans une cohérence d’ensemble pour mieux identifier les technologies transverses (nœuds technologiques) et assurer leur montée en gamme ;
  • retrouver l’esprit industriel en renforçant capacités humaines, avec plus de formations, de qualifications, de compétences et d’emplois, installer une forte culture de l’industrie dans notre pays. 
Quelques-unes des préconisations : 
  • reconquérir notre indépendance économique
  • maîtriser les technologies transverses et impliquer l’ensemble de la chaîne des filières stratégiques en incluant les ETI et les PME 
  • faire du critère du maintien et de la création d’emplois dans la définition des filières stratégiques un élément central, en lien avec des GPEC
  • organiser des États généraux de l’industrie pilotés par le Haut-commissariat au plan, le CESE et associant le Haut conseil pour le climat, le CNI 

Une table ronde autour de la question Quelles filières stratégiques pour assurer la souveraineté économique de notre pays et en Europe ? a eu lieu.

Aux côtés des rapporteurs et de la présidente de la section, ont débattu : 

  • Sandra Lagumina, Directrice générale, gestion des actifs de Meridiam et Bruno Grandjean, président de l’Alliance industrie du futur ;
  • François Bayrou, Haut-Commissaire au Plan et Stéphane Rozès, politologue et président de Cap
  • Bruno Grandjean, président de l'Alliance pour l'industrie du futur
  • Stéphane Rozès, Président de Cap
L'avis a été adopté avec 178 voix pour, 3 voix contre et 5 abstentions.