Accueil > Toute l'actualité > Actualités > Second tour de l'élection présidentielle : appel à la mobilisation de Patrick Bernasconi, Président du CESE
Éclairages

Second tour de l'élection présidentielle : appel à la mobilisation de Patrick Bernasconi, Président du CESE

A l'occasion de la séance plénière du Conseil économique, social et environnemental du 25 avril 2017, Patrick Bernasconi lance un appel à la mobilisation en perspective du second tour de l'élection présidentielle. Il rappelle les principes sociaux, humanistes, européens, profondément républicains qui sont ceux qui guident les débats et les travaux du CESE. 

p

Chers collègues, 
 
Avant de passer à notre ordre du jour je désirais vous adresser quelques mots. 
 
Le 12 avril dernier à l’occasion de notre dernière plénière j’avais souhaité vous faire une déclaration préalablement au premier tour de l’élection présidentielle. Cette déclaration, était un appel à la mobilisation électorale, à la responsabilité citoyenne.
 
Dimanche 23 avril s’est tenu le premier tour de ce grand scrutin qu’est pour notre pays le scrutin présidentiel.
 
Nous en connaissons tous les résultats.
 
Aujourd’hui c’est encore un appel à la mobilisation que je désire lancer en perspective du second tour, qui doit designer pour 5 ans celui qui sera le chef de l’Etat, le Président de notre République, pour 5 ans.
 
Le 7 mai prochain se déroule le second tour de ce scrutin qui nous engage toutes et tous.
Ce second tour, nous conseillères et conseillers du CESE nous devons bien entendu pleinement y participer.
 
Nous avons une triple responsabilité à exercer lors de ce second tour :
 
-une responsabilité en tant que citoyens, 
-une responsabilité pour beaucoup d’entre nous, en tant que  membres d’organisations qui structurent la société civile organisée, qui sont l’émanation de l’engagement quotidien des Français, de leurs engagements syndicaux, associatifs, environnementaux, économiques….
-une responsabilité en tant que membre du Conseil Economique Social et Environnemental. Et, c’est à ce titre que je m’adresse à vous.
 
Cette responsabilité j’appelle chacune et chacun à l’exercer pleinement, totalement.
 
L’exercice de cette responsabilité ne peut à mon sens qu’être en cohérence avec les principes profonds,  fondateurs, du Conseil dont nous sommes membres : les principes sociaux, humanistes, européens, profondément républicains qui sont ceux qui guident nos débats, nos travaux. 
Ces principes sont guidés par la tolérance, loin des discours de rejets, mais aussi des violences, y compris celles qui une fois encore ce sont déroulées dimanche et lundi, prenant pour cible l’une des organisations syndicales représentée au CESE. Ces violences sont toujours de mauvais signes pour notre démocratie.
 
Notre engagement en tant que membres du Conseil est celui du dialogue, du partage, de l’échange, de l’ouverture, y compris, si il le faut, par le biais de la discussion franche, mais fondée avant tout sur le respect de l’autre, de son rôle, de ses apports, de ses idées, de sa culture.
 
C’est à travers le prisme de ces valeurs que nous devons, je le pense, exprimer notre suffrage au 2e tour de ce scrutin. 
 
Nous sommes des acteurs de la République, des démocrates convaincus, des républicains du quotidien.
 
C’est en ce sens que j’appelle toutes et tous à se mobiliser, à mobiliser, à ne pas manquer l’appel de la République, de l’ouverture à l’autre, de la démocratie, dimanche 7 mai.
En tant que Président de notre Conseil j’avais la responsabilité de vous le dire, même si notre institution ne participe pas en tant qu’acteur au débat politique des campagnes électorales.  
 
En revanche, notre institution est la 3e chambre de la République, et de ce fait en porte les responsabilités dont je sais que chacune, chacun d’entre vous en est pleinement investi. 
 
Je vous remercie.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo

Archives