Accueil > Toute l'actualité > Actualités > Internet et sa gouvernance dans un monde globalisé
Internet et sa gouvernance dans un monde globalisé
Vie de l'assemblée

Internet et sa gouvernance dans un monde globalisé

Une nouvelle saisine de la section des affaires européennes et internationales

 

L'étude s'attachera à traiter l’évolution et l’actualité des enjeux et des rapports de force autour de la gouvernance internationale d’Internet qui intéresse les Etats, aussi bien aux niveaux national, européen qu’international.

Le développement d’Internet renvoie à des enjeux multiples qui se combinent et interagissent les uns avec les autres :

• Des enjeux de politique internationale car la généralisation d’Internet place les Etats dans une situation de grande dépendance et de vulnérabilité vis à vis de cet instrument. Pour de plus en plus de pays, la gouvernance d'Internet est donc un sujet légitime d'intérêt public mondial qui s'étend bien au-delà de sa seule dimension technique. A ce jour, ces aspects techniques relèvent de la compétence de structures telles que l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), association américaine à but non lucratif en charge depuis 1998 de l’intégralité du système d’attribution des noms de domaine et qui a conféré aux Etats Unis un pouvoir de contrôle y compris politique, de plus en plus contesté.

• Des enjeux économiques portés par de très puissantes multinationales qui jouent un rôle crucial en matière d’investissement dans les infrastructures et les contenus. Par exemple, Google ou Facebook sont devenus des points de passage quasiment obligés pour accéder à l’information. Compte tenu de leur poids économique et financier, ces multinationales disposent d’un pouvoir d’influence extrêmement fort. Là aussi, l’équilibre à trouver entre acteurs publics et acteurs privés est loin de faire l’unanimité.

• Des enjeux sociétaux avec l’expansion de réseaux sociaux qui participe au développement de la démocratie mais qui autorise aussi l’appropriation, le contrôle et l’exploitation à diverses fins, de données personnelles, la diffusion de propos condamnables, racistes, xénophobes et antisémites, ou encore la capacité de censure mêlant l’intérêt privé aux intérêts de certains Etats.

Les questions relatives à la gouvernance d’Internet sont donc nombreuses et fondamentales.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo

Commentaires

globalisation d'internet

Bonjour

il m'est donné un attachement particulier au rôle de l'informatique et des divers supports multimédia et internet s'y rattachant pour suivre l'actualité de ce domaine.

je pose donc cette question sur le dernier volet conséquent de ce secteur à savoir que la France n'a pas signé le dernier traité sur la gouvernance d'internet au sommet de Dubaï préservant ainsi le monopole numérique américain. Pourtant de nombreux acteurs de nationalité française pourraient mettre en concurrence des outils aussi sophistiqués que ceux que l'on utilise garantissant ainsi l'intégrité nationale.

Car il s'agit bien encore de la violation des Droits de l'Homme qu'il s'agit sur la non confidentialité des divers correspondances utilisées par ce biais.

Peur être que le Conseil Economique, social et environnemental peut et veut se pencher sur les réformes qu'il est possible de mettre en oeuvre.

Remerciements

christian BONNAIRE

globalisation d'internet

Je ne comprends rien aux propos développés par Christian Bonnaire.
Pouvez vous écrire votre question dans un français compréhensible.
Merci
pour mémoire les américains aussi ont refusés de signer. Il faudrait peut être lire et comprendre les attendus de la Réunion que vous citez.